Note de dégustation : Whisky Roof Rye Double Maturation 43%

Le Roof Rye est un Whisky de seigle distillé, élevé et embouteillé en France. Le Mash Bill est composé d’un minimum de 🌾 80% de seigle pour le batch actuel, produit par la distillerie Warenghem à Lannion. Il va ensuite vieillir durant 6 années en fût de vin espagnol de Xérès (ou Sherry) dans les chais de la distillerie, sous le climat tempéré et humide de la Bretagne qui se veut proche du climat écossais. Dans un deuxième temps, il subira un vieillissement de 2 ans en fût de chêne américain neuf bousiné, dans les chais de Guillaume Ferroni en Provence. C’est là qu’il va maturer sous un climat sec avec une amplitude thermique importante (à l’image des distilleries américaines de Bourbon) dans des petits chais en tôle. Il titre à 43% vol et la bouteille est disponible entre 51 et 60 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

Au nez 👃🏻 : le nez dévoile une note de seigle très marquée au premier plan, un peu terreuse et presque mentholée, avec une bonne dose de vanille et de la cannelle en épices. On perçoit également une touche fruité plus subtile qui se fond pratiquement avec le bois de chêne. Plus les minutes passent et plus j’ai du poivre avec une note caramélisée qui se dessine.

En bouche 👅 : ici aussi le seigle prend une place majeure, vraiment très prononcée. L’intensité n’est pas très importante et la bouche est relativement sèche. On a du poivre doux, ce côté terreux également et un bois de chêne sec qui amène clairement de la muscade. J’ai peu après comme des notes légèrement fumées, vanillées, et avec un aspect presque tannique. Les gorgées suivantes délivrent des petites notes de torréfaction qui le rendent plus sympa.

La finale est moyennement longue. Apparaît ici un petit coté cacao qui dure un court instant avant de revenir sur le seigle et la muscade, avec un peu plus de vanille 👌

Verdict ⚡️ : on a là un Rye avec une identité gustative bien à lui. Rien à voir avec les Rye Whiskeys américains plus gourmands que j’ai pu déguster jusqu’à présent. Le seigle marque nettement sa patte avec son passage en fût de vin espagnol. Difficile à dire si ce profil peut plaire au plus grand nombre mais il a le mérite de proposer quelque chose de différent et de 100% français 🤠 Pas tout à fait à mon goût, ce qui est très personnel rappelons-le.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Publié par

Stéphane.P

Amateur de spiritueux, j'ai vite pris le goût et l'habitude de rédiger des notes de dégustation de ce que je découvre petit à petit. A travers ce site, je souhaite tout simplement partager mes acquis au plus grand nombre 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.