Note de dégustation : Clairin Vaval Récolte 2018 50.6%

Le Clairin Vaval est une eau-de-vie haïtienne élaborée par la micro-distillerie Arawaks, dans la région de Cavaillon, à partir de pur jus de canne frais provenant d’une variété endémique nommée Madame Leuze. La fermentation s’effectue grâce aux levures naturellement présentes dans le jus de canne ainsi que dans l’air ambiant. Cette cuvée a été distillée en 2018 par Fritz Vaval dans un alambic à colonne en cuivre à 10 plateaux, puis embouteillée sans réduction à 50,6% vol. La bouteille est commercialisée autour de 48 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE BOUTIQUE RHUM

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

Au nez 👃🏻 : la sucrosité est assez impressionnante avant même d’approcher le verre au nez. De plus près, on a des olives vertes en saumure avec un côté fermier, comme de la paille humide et un peu terreux. A l’aération, je lui trouve clairement un côté vineux qui s’affirme (à l’image de ce jeune O Reizinho Gold), associé à des petites notes cacao qui va et viennent. Surprenant pour un produit non vieilli !

En bouche 👅 : ce côté vineux se retrouve d’emblée avec des notes fruitées très présentes, suivies par la saumure. On est sur quelque chose qui s’approche de la mangue avec des amandes amères. Il délivre une très très belle sucrosité, comme du sucre cuit qui colle au palais. Le côté paille se retrouve un peu moins ici, et le cacao plus du tout. C’est vraiment le fruité avec ce sirop de sucre qui l’emportent haut la main.

La finale est longue. Son fruité est très élégant et persistant, presque floral par moment. On jurerait à l’aveugle d’un bref passage en fût de vin de Madère ! Puis une note plus végétale ferme la marche, à l’image de l’herbe fraichement coupée 👌

Verdict ⚡️ : pour mon premier Clairin, la surprise est totale 😮 J’y ai clairement perdu mes repères mais j’ai été totalement conquis à la fois, dès la première gorgée 🥰 C’est un style unique, très aromatique et complexe, un pur produit de dégustation ! Je vous invite vraiment à le découvrir. Pour vous dire, même si les deux sont superbes, je le trouve par exemple plus intéressant encore qu’un rhum Neisson Bio 52.5 😃

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole Saint-James Jamaica Finish : vieillissement maison

Tout d’abord, merci à Stéphane de la chaîne RHUM’ANTIC by Steph pour cet échantillon 👋 L’histoire commence avec un fût de chêne neuf de 3 litres provenant de la tonnellerie Allary, dans lequel Stéphane a fait vieillir du Porto Velhotes Tawny (3 mois) puis du rhum jamaïcain Smith & Cross (4 mois). Le résultat de cette 1ère cuvée est disponible en vidéo sur sa chaîne. Une fois le fût vidé de nouveau, Stéphane y a alors intégré un rhum agricole AOC Martinique Saint James ambré, titrant à 45% vol. Ce vieillissement a perduré 3 mois (part des anges d’environ 25%) et c’est donc cette 2ème cuvée qu’il me propose de découvrir ici 🥃 Elle est baptisée « The Curious Rum ».

Au nez 👃🏻 : il y a une gourmandise de pate de coing, de miel, voire de fruits exotiques type ananas. J’ai également noté une pointe métallique cuivrée, qui n’a rien de déplaisant soit dit en passant. En parallèle, j’y retrouve le côté vif et légèrement poivré du jus de canne frais qui a bien évolué, et qui pousse sans mal tous ces arômes au bord du verre.

En bouche 👅 : la gourmandise ne fait aucun doute. C’est un jus bien rond et un peu gras qui s’étale en bouche, avec l’agréable intensité délivrée par ce rhum agricole qui n’a pas trop perdu de sa vigueur. La note de coing se confirme, suivie par un caramel dense et un peu amer, avec un aspect cuir qui se manifeste en milieu de bouche. Il revient juste derrière à quelque chose de plus mielleux et fruité, presque coco.

La finale est moyennement longue et épicée. Elle poursuit sur de la muscade avec notre jus de canne poivré, pour finir sur une note un peu charbonnée durant quelques instants 👌

Verdict ⚡️ : pour ma première dégustation d’un vieillissement maison, je suis particulièrement étonné de la qualité du produit final en termes d’évolution et d’intégration des arômes. Contrairement à mes craintes, le boisé fait preuve de finesse et de complexité. C’est un mariage réussi que je n’aurai aucun mal à recommander si l’envie vous prenait de tenter l’expérience vous aussi 🙂 Soyez créatif et patient !

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole O Reizinho Gold 45%

Le O Reizinho Gold est un rhum agricole élevé sous bois qui nous vient de l’île de Madère, située dans l’océan Atlantique au Portugal. Produit en petites cuvées dans un alambic en cuivre à double colonne, ce rhum est ensuite vieilli au moins 6 mois dans d’anciens fûts en chêne de 300L ayant contenu du vin de Madère Justino. Il titre à 45% vol et la bouteille est disponible à +/- 45 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

Au nez 👃🏻 : comme pour la version brut de fût précédemment dégustée, je retrouve ce fruité typique, le côté vineux acidulé mais en moins prononcé. Le jus de canne parvient davantage à trouver sa place ici, toujours bien sucré et un peu plus végétal de ce fait. Le bois de chêne s’exprime très modérément, sous un côté « soleil » vanillé, avec une note d’ananas.

En bouche 👅 : malgré qu’on soit sur une version réduite, les 45% envoient ce qu’il faut. On a d’abord les fruits secs qui s’expriment généreusement, avec une très sympathique sucrosité et rondeur légèrement vanillée. Le boisé est très doux pour laisser toute sa place à la canne fraiche, mielleuse et exotique, qui prend une bonne ampleur en bouche pendant de longues secondes.

La finale est moyennement longue et relativement épicée. On conserve ce jus de canne généreux, puis une touche de cannelle apparaît. C’est frais et équilibré, légèrement mentholé en toute fin avec un côté fruit à coque qui se dessine 👌

Verdict ⚡️ : c’est un rhum élégant qui fait preuve de plus d’équilibre que la version non réduite. Je le préfère ainsi personnellement, c’est moins déroutant et j’y ai pris plus de plaisir dès les premières gorgées 👌. Par ailleurs, la finale n’est pas plus courte. Comme quoi (suivant les préférences de chacun bien sûr) un brut de fût n’est pas nécessairement meilleur qu’un rhum réduit, c’est aussi une question d’équilibre et d’harmonie 😃

Merci à Stéphane de la chaîne RHUM’ANTIC by Steph pour cet échantillon 👋

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole AOC Hardy VO 42%

Le Hardy VO est un rhum agricole AOC en provenance de la Martinique. Sa spécificité réside dans le fait que les cannes à sucres sont cultivées au coeur de la presqu’île de la Caravelle, profitant de ce fait des embruns marins de la côte Atlantique. Le rhum est distillé en colonne dans le respect de la tradition chez Saint James à Sainte-Marie, puis vieilli en fûts de chêne durant au moins 3 années. Jean-Pascal Hardy a récemment relancé la marque en compagnie de son épouse Gaëlle Hardy, qui a notamment exercé en tant qu’oenologue chez les rhums Clément. Il titre à 42% vol et la bouteille se trouve à +/- 40 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

VOIR SUR LE SITE BOUTIQUE RHUM

VOIR SUR LE SITE LA ROUTE DES RHUMS

Au nez 👃🏻 : les premiers arômes qui me viennent au nez sont mielleux et boisés, il fait dans la gourmandise. Le bois de chêne est vraiment sympathique et le fruité n’est pas en reste, avec de belles notes de raisin et de pulpe d’orange. Ce jus de canne a vraiment de la profondeur et de l’élégance pour son âge, on ne se lasse pas de le humer. Une note de coing se profile à l’aération.

En bouche 👅 : le rhum est bien épicé et boisé. En effet, j’y retrouve du poivre et de la muscade durant toute la dégustation. La sucrosité est telle que je l’attendais, de bon niveau, amenant de l’onctuosité et de la rondeur à l’attaque malgré son peps d’épices, avec une belle touche mielleuse et légèrement florale. Le fruité répond présent mais il arrive plus tard, au second plan.

La finale est moyennement longue, tournée vers le bois de chêne avec la noix de muscade, et le fruité avec la prune. Elle est aussi plus sèche mais sans laisser trop de tanins sur le palais 👌

Verdict ⚡️ : voilà une belle cuvée que nous propose la marque Hardy, j’ai beaucoup apprécié l’élégance de ce « jeune vieux ». La dégustation est plaisante de bout en bout, on apprécie là un bon martiniquais qui ne demande qu’à se faire connaître 👍 Si le reste de la gamme est du même niveau, ça promet !

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole William Hinton Natural Branco Especial 69%

Le William Hinton Natural Branco est un rhum blanc agricole produit sur l’île de Madère, par la distillerie Engenho Novo da Madeira. Il s’agit ici d’une édition limitée issue de la récolte de 2018. Ce rhum a bénéficié d’une fermentation naturelle avant d’être distillé dans une colonne en cuivre à 8 plateaux. Il a été mis en bouteille brut de distillation, c’est-à-dire sans réduction du degré d’alcool. Il titre donc à 69% vol et la bouteille se trouve entre 60 et 70 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

VOIR SUR LE SITE BOUTIQUE RHUM

Au nez 👃🏻 : c’est un rhum qui a du corps, de la puissance. Je le trouve très mentholé et végétal. La canne est épurée, fraiche, minérale et presque métallique. L’aération confirme une belle touche de citron vert, de la pulpe avec une légère acidité plutôt que l’amertume des zestes d’ailleurs.

En bouche 👅 : il nous dévoile absolument tout ce que l’on distingue au nez. On a effectivement un côté vert, herbacé et très mentholé, c’est bien frais. Le citron vert s’affirme encore plus ici, il est vraiment très concentré comme jamais je ne l’ai eu sur d’autres rhums. Le jus de canne affiche une belle sucrosité et du gras en bouche (comme sur les parois du verre), c’est très rond et légèrement poivré.

La finale est longue sur cette note de citron vert acidulée et mentholée. On profite d’une dégustation rafraîchissante qui n’en finit plus. Elle me fait aussi beaucoup penser à des senteurs de sapin, comme lors d’une balade en pleine forêt 👌

Verdict ⚡️ : avis aux amateurs de rhums blancs très aromatiques et rafraichissants ! Ce William Hinton a une belle personnalité, bien végétale et gourmande à la fois 😀 La puissance est là mais je ne le trouve jamais réellement agressif pour un brut de colonne, il sait vous prendre avec douceur.

Merci à Stéphane de la chaîne RHUM’ANTIC by Steph pour cet échantillon 👋

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Pur Jus Mana’o Paille Bio 43%

Le Mana’o Paille est un rhum pur jus de canne de Polynésie française de type élevé sous bois, qui bénéficie du précieux label agriculture biologique. Il s’agit d’un jus de canne de première presse : les cannes de variété « Otahiti » sont coupées à la main, taillées et sélectionnées avant d’être broyées en un seul passage sans adjonction d’eau. Le jus ainsi récolté est fermenté 48 heures sur place avec une levure biologique avant d’être distillé à Tahiti dans un alambic discontinu. Seuls les cœurs de chauffe sont conservés. Le rhum passe alors de 12 à 18 mois en fûts de chêne français sur l’atoll de Rangiroa. Il titre à 43% vol et la bouteille se trouve à +/- 62 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

Au nez 👃🏻 : c’est un jus de canne très frais qui se dévoile, avec de bien jolies notes sucrées de prune et de compote de pommes acidulée, légèrement mentholé et avec un soupçon de cannelle. Le bois apporte ses épices douces mais se fait complètement oublier en tant que tel. Le fruité de ce rhum est vraiment très prenant. A l’aération, la canne est mielleuse et le fruit de la passion me vient en tête.

En bouche 👅 : il est d’une rondeur saisissante, très savoureux et même carrément gras, huileux. J’y retrouve tout le fruité perçu au nez, prune, pomme acidulée et fruit de la passion. Puis il enchaîne sur un léger bois de chêne, de la vanille, un peu d’amande et un poivre doux. Les saveurs sont bien marquées mais c’est un rhum qui s’étale tout en douceur en bouche, comme un velouté avec une très belle sucrosité de coeur de canne.

La finale est courte à moyennement longue sur les fruits exotiques, fruit de la passion voire ananas à ce stade, avec un reste de poivre. J’y retrouve aussi des fruits à coque avec ce gras qui perdure… C’est tout en fraicheur, rondeur et légèreté 👌

Verdict ⚡️ : Wow, j’ai été surpris par la qualité son profil aromatique. On ressent clairement la qualité du jus de canne de première presse qui n’a fait que se magnifier en fûts mais sans aller trop loin sur le marquage du bois. Son fruité et sa rondeur sont vraiment impressionnants. Mis à part la finale qui n’est pas d’une longueur exceptionnelle, pour le reste c’est un sans faute ! Très beau produit 😍

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole A1710 Cheval Bondieu 48%

Le A1710 Cheval Bondieu est un rhum agricole martiniquais élevé sous bois. Cette cuvée est le tout premier rhum vieilli produit intégralement par la marque A1710 à l’Habitation du Simon au François. Le rhum est distillé dans un alambic en cuivre équipé d’une petite colonne à 7 plateaux prénommé « La Belle Aline ». Il s’agit d’un assemblage de rhums ayant évolué entre 18 et 36 mois dans des fûts de chêne français et américains. J’ai ici un échantillon du batch 1 qui titre à 48% vol, tandis que le batch 2 titre à 51.5% vol. La bouteille se trouve à +/- 90 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

VOIR SUR LE SITE BOUTIQUE RHUM

VOIR SUR LE SITE LA ROUTE DES RHUMS

VOIR SUR LE SITE DUGAS CLUB EXPERT

Au nez 👃🏻 : on ressent ici des notes généreusement sucrées qui balancent entre des pommes légèrement acidulées et des cerises bien mûres. Cela me fait un peu penser à une eau-de-vie de cidre mais avec plus de gourmandise encore. Les fûts de bourbon apportent en effet un côté bien rond et très caramélisé. La fraicheur de la canne tente une percée à certains moment, parfois mielleuse parfois végétale, mais cela reste au second plan tant l’influence des fûts de chêne est prédominante.

En bouche 👅 : ici aussi on retrouve d’abord cet aspect eau-de-vie de cidre durant les premiers instants, avec une bonne dose de cannelle. Puis l’on bascule rapidement sur quelque chose de plus complexe et d’intense. La canne prend pleinement sa place en milieu de bouche, mentholée et bien poivrée, très marquée par un bois de chêne goûtu et juteux, caramélisé et fortement bousiné. Très élégant, le fruité reste en bouche et me rappelle ensuite du vieux cognac avec de la prune.

La finale est longue sur un jus de canne décidément fruité et très influencé par le bois des fûts. J’ai comme du café noir voire du cuir qui marque le palais avec une petite texture, que l’on retrouve en général sur des spiritueux plus âgés 👌

Verdict ⚡️ : on est sur un rhum définitivement complexe et intense en saveurs, qui ne manque pas d’étonner surtout pour son jeune âge. Il navigue d’une catégorie d’âge à une autre en démontrant l’influence de l’origine des fûts, et rappelle même d’autres types de spiritueux au fil de la dégustation. Si la valeur d’une bouteille reste tout à fait subjective, nul doute que l’on a affaire à un produit abouti et captivant.

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole O Reizinho Gold 57%

Le O Reizinho Gold est un rhum agricole artisanal de type élevé sous bois, produit sur l’île de Madère au Portugal. Il est distillé en « small batches » dans un alambic en cuivre à double colonne, puis vieilli dans des fûts de chêne de 300L ayant préalablement contenu du vin de Madère pour une durée minimale de 9 mois. Il s’agit d’un brut de fût qui titre à 57% vol. La bouteille se trouve à +/- 54 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

Au nez 👃🏻 : c’est un jus de canne assez sucré, fruité et poivré à la fois. Un côté vineux en ressort clairement, il pourra en surprendre plus d’un ! Il m’évoque également des raisins secs avec de la vanille et un léger bois de chêne, puis de l’olive après une longue aération. La puissance se fait sentir, c’est un peu alcooleux les premières minutes puis il s’assagit au fil du temps.

En bouche 👅 : il se passe pas mal de choses, les 57 degrés amènent une belle richesse aromatique. C’est très sucré et même mielleux à l’attaque, très « coeur de canne ». Le fruité est particulier, rappelant incontestablement du vin de Madère, avec une forte note florale comme de la rose. Le bois de chêne se fait pratiquement oublier quant à lui et le poivre reste modéré tout du long.

La finale est courte à moyenne, avec le bois de chêne qui amène un côté cacahuète qui assèche légèrement le palais, en parallèle de notes florales plus douces et d’une touche finale mentholée 👌

Verdict ⚡️ : c’est un rhum très intéressant à découvrir ! Il peut cependant être assez clivant tellement les saveurs sont atypiques et intenses. Mes deux dégustations n’ont pas été de trop pour pouvoir le cerner et l’apprivoiser 😅. Complètement perdu au début, je dois avouer que je suis finalement conquis par cette cuvée qui mérite plus de visibilité 😀 Pour ceux qui recherchent un peu plus de douceur et d’équilibre, consultez ma note de dégustation du O Reizinho Gold 45% 👈

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole Montebello Zenga 60%

Le Montebello Zenga est un rhum agricole IGP de Guadeloupe, produit par la distillerie Carrère à Petit-Bourg. Cette cuvée a été distillée en colonne en janvier 2019 puis embouteillée en octobre 2020, tout en bénéficiant d’un long brassage et d’une lente réduction. Son nom et l’étiquette font référence à la tradition des combats de coqs, « zenga » étant le surnom donné au vainqueur. Il titre à 60% vol et la bouteille se trouve entre 48 et 55 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

Au nez 👃🏻 : la canne est généreusement sucrée. J’ai comme du sucre cuit qui colle aux parois du verre, presque pâte d’amande, avec un petit côté fruit tropical proche de la mangue. L’aération amène quelques notes poivrées et d’autres un peu plus pâtissières, genre pain brioché. C’est une canne riche qui retient toute notre attention, on se régale.

En bouche 👅 : il offre une belle onctuosité et une grande gourmandise (juste un peu moins qu’un Bielle Canne Genou Cassé). Là aussi on pense à du sucre cuit ou à de la pâte à sucre, et aux fruits tropicaux dans une moindre mesure. La canne est juteuse et humide. L’intensité est belle, le poivre s’étale tranquillement en bouche sur les gorgées suivantes.

La finale est longue avec ce poivre gris qui s’installe encore un peu plus, je dirai même qu’il est pimenté. Puis il bascule sur une note plus végétale avec l’écorce de la canne. A noter qu’il assèche un peu la bouche au bout d’un moment 👌

Verdict ⚡️ : sans être le plus gourmand que j’ai pu déguster dans cette catégorie, il en offre déjà beaucoup et se retrouve clairement dans le haut du panier ! On prend un vrai plaisir à le savourer lentement, les 60% délivrent une belle complexité autant au nez qu’en bouche. Superbe découverte pour ma part 🥰

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Note de dégustation : Rhum Agricole AOC La Favorite Coeur de Canne 4 ans 42%

La Favorite Coeur de Canne 4 ans (bouteille 2021) est un rhum agricole AOC originaire de la Martinique. Il s’agit de l’une des dernières distilleries familiales de l’île, située aux portes de la commune de Fort-de-France. Distillé en colonne créole en cuivre, ce rhum est mis en vieillissement durant 4 années en fûts de chêne français et américain, donc un VSOP. Il titre à 42% vol et la bouteille se trouve à +/- 50 euros 🤑

VOIR SUR LE SITE RHUM ATTITUDE

VOIR SUR LE SITE LA ROUTE DES RHUMS

VOIR SUR LE SITE DUGAS CLUB EXPERT

Au nez 👃🏻 : on a un jus bien fruité d’emblée, comme des raisins et surtout des pommes. C’est aussi très vanillé, avec un aspect mielleux. Le boisé reste modéré, élégant et parfaitement intégré. Il est assez gourmand avec ce sucre de canne bien marqué mais l’on devine le côté sec à venir qui ne trahit pas ses origines. Un peu de poivre est perceptible et l’aération amène une petite note cirée très agréable.

En bouche 👅 : on a une rondeur furtive en entrée de bouche, avec le boisé et les épices qui prennent le pas ici. Le sucre de canne n’est pas timide, le poivre se mêle à notre bois de chêne qui apporte quant à lui quelques tanins souples à cet ensemble. Il reste cependant bien vanillé et mielleux comme au nez, avec les gorgées suivantes qui gagnent en rondeur petit à petit.

La finale est plutôt longue, avec un beau bois de chêne légèrement toasté et des notes fruitées voire cacaotées par moment. Cela reste sec mais les tanins ne sont jamais agressifs, ça se termine en douceur 👌

Verdict ⚡️ : ce rhum est mon premier de chez La Favorite. J’ai choisi un VSOP car cette catégorie représente en général assez bien la signature d’une distillerie en restant sur un budget raisonnable. C’est un rhum élégant qui exprime bien le style martiniquais, j’aime ce profil. Le boisé s’avère particulièrement bien équilibré avec la gourmandise générale 👍

Accéder aux fiches Wikirum & RumX.

Cet article contient des liens affiliés. Ils contribuent au financement du site et c’est totalement gratuit pour vous ! Cliquez ici pour en savoir plus.